Hypothyroïdie vs. Hyperthyroïdie



Il est important de ne pas confondre l’Hyperthyroïdie avec l’Hypothyroïdie. Cette dernière est un état de santé dans lequel la glande thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones. Pourquoi votre glande est-elle inactive ? Il y a plusieurs causes, y compris la prise de certains médicaments, une mauvaise alimentation, ou encore des troubles auto-immuns. Parfois, l’hypothyroïdie est présente dès la naissance. La glande ne s’est alors pas développée correctement durant la grossesse de la maman. Elle peut aussi être complètement absente. L’hypothyroïdie est rarement inévitable, mais la médecine moderne l’a rendu plus facilement détectable et traitable.


Quels sont les symptômes de l’hypothyroïdie ? Ils sont assez communs à d’autres troubles et de fait sont souvent confondus avec les symptômes d’autres soucis de santé. Cependant, nous rencontrons le plus souvent de la fatigue, une prise de poids inexpliquée, une sensibilité au froid et une peau sèche. Certaines personnes montrent aussi un enrouement, une constipation, un gonflement mineur du visage.


Le traitement de l’hypothyroïdie nécessite habituellement une visite chez votre médecin traitant, car il implique un médicament allopathique sur ordonnance afin de remplacer l’hormone thyroïdienne déficiente. Ce médicament est une version artificielle, chimique de l’hormone connue sous le nom Hormone Thyroïdienne Synthétique. Elle fonctionne aussi bien que l’hormone naturelle, ce qui rend le traitement très efficace. Cependant, c’est un traitement qui sera pris à vie. Parfois, certains effets secondaires se manifestent.


L’hyperthyroïdie, au contraire, est une libération trop importantes d’hormones par la glande thyroïde dans le sang. Cette affection est beaucoup plus rare que l’hypothyroïdie.


L’hyperthyroïdie provoque une accélération du métabolisme, ce qui à pour résultat une perte de poids involontaire. Les autres symptômes sont un rythme cardiaque irrégulier, une quantité de transpiration inhabituelle, et une sensation d’irritabilité. Ces symptômes sont plus évidents que pour ceux de l’hypothyroïdie. Cependant, cette maladie est encore trop souvent non diagnostiquée. Notamment chez les personnes âgées, qui peuvent présenter aucun symptôme.


L’hyperthyroïdie a techniquement un remède. Le plus souvent c’est la chirurgie et le retrait total de la thyroïde. L’hormone synthétique est alors prescrite à vie. Une alternative à cela est de « transformer » l’hyperthyroïdie en hypothyroïdie qui est un état plus simple à traiter. Par l’apport d’iode radioactif sous la forme de médicament oral, on endommage la thyroïde, ce qui réduit la quantité produite et libérée d’hormone.




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout