FICHE SANTE: Les Diarrhées Aigües


Il est nécessaire : • d’augmenter l’apport hydrique, de façon à compenser les pertes liées à la diarrhée ; • d’éliminer de l’alimentation tout ce qui accélère le transit ; • d’assurer un apport suffisant en vitamines ADEK pour pallier la malabsorption ; • de compenser les pertes en sodium et en potassium liées à la diarrhée.

On pourra administrer entre 1,5 et 3 L de liquides, soit sous forme : • d’eau sucrée ; • de jus de fruits (raisin, pomme, poire), riches en vitamines et qui ont un effet alcalinisant et donc luttent contre l’acidose (présente dans les grandes infections) ; • de thé léger et sucré pour le pouvoir astringent sur la muqueuse intestinale des tanins ; • de l’eau de riz pour son effet constipant ; • du bouillon de légumes, riche en minéraux (potassium, sodium, calcium, etc.) ; • de l’eau gélifiée (en cas de problème de fausses routes).

Voici les principaux aliments conseillés : • les céréales raffinées et de faible granulométrie, bien cuites (semoule), mais aussi le tapioca, qui pourront éventuellement être préparés avec du bouillon de légumes ou de l’eau de riz ; • les pommes de terre cuites à la vapeur, le riz, les pâtes ; • certains fruits et légumes riches en pectine pourront être conseillés pour leur effet hydrophile gélifiant et donc constipant (captation de l’eau dans la lumière intestinale, formation des selles et donc régulation du transit) ; ils pourront être consommés crus sous forme de pulpe (citron pressé, betterave), râpés crus (pomme), en gelée (coing, pomme, fraise, cassis, framboise, groseille). Par la suite, le fromage à pâte pressée cuite, ainsi que les viandes et poissons maigres pourront être réintroduits progressivement.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout